A la fin du XVe siècle, Six Fours est devenue une bourgade prospère. Vers 1580, les habitants descendirent du castrum perché de Six-Fours et s’établirent au quartier maritime de « La Sagno* ». 

Plusieurs entrepôts sont bâtis par ces négociants six-fournais sur ces rivages marécageux s’étendant à l’est de la ville, bientôt suivis par les premières maisons d’habitation. C’est la naissance des premiers quartiers de la Seyne (les Tortel*, Cavaillon, les Beaussier*). (Provençal cavaioun une terre élevée). Les coteaux qui dominent ce quartier se garnissent alors d’habitations plus nombreuses et virent s’y constituer de nouveaux établissements, les plus importants de ces derniers portant les noms des propriétaires qui les avaient fondés.

Les Daniel ont fourni plusieurs notaires du roi, lieutenants du roi, administrateurs et maires de la commune, médecins (Auguste, Joseph, Gabriel, Clément, Prosper, Henri, Hyacinthe Combal qui fut l’un des 12 Combal médecins sur deux générations, Jouffret, etc), pharmaciens (Romain, Marius), capitaines au long cours, hommes d’église (Mgr Charles Daniel l’un des biographes familiaux, le chanoine Edouard, le père Henri, le père Jean-Pierre Daniel (1656-1709) ancien curé de La Seyne qui fonda l’école de jeunes filles au n°12* de l’actuelle rue d’Alsace), un consul d’Italie (Louis), etc, etc, apparentés aux Isnard, Tortel, Audibert, Jouglas, Curet, Aycard, Auffan, Beaussier, Lombard, toutes parmi les plus anciennes familles venues de Six-Fours s’implanter sur cette frange maritime qui deviendra La Seyne…

La famille possède une biographie impressionnante de ses ancêtres car au fil des décennies certains de ses membres ont couché par écrit l’histoire familiale. Plusieurs Daniel ont été étudiés sur ce site, dont :

Clément Daniel
Henri Daniel
Hyacinthe Combal

Clément Daniel, art.1* et art.2*,

Prosper Daniel art.1*et art.2*,

Hyacinthe Combal* le cousin de Clément,

Henri Daniel art.1* et art.2*, fils de Clément,

le chanoine Daniel*,

et tant d’autres cités au fil des articles (dont Augustin Daniel lors de l’épidémie de 1865*)…

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *