La pêche au Zigou-Zigou :

« Pépé avait une façon particulière de pêcher, et je crois qu’elle s’est un peu perdue de nos jours. Il pêchait au « zigou-zigou » : les bâtons de bambou, beaucoup plus courts que les cannes habituelles, se terminaient par une baleine de parapluie. A cette sorte de baïonnette était attaché le fil, qui au lieu d’être d’une longueur normale ne mesurait que trente centimètres. Pépé amorçait ses hameçons avec des « escavennes », minuscules vers de vase qui patientaient dans les algues répandues au fond d’un vieux feutre gondolé, humide et moisi. Enfin, il calait ses pièges au creux des rochers dans de petits fonds… »
Le copain et le cabanon (Henri Tisot)

close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *