A propos de voile, c’est l’occasion d’évoquer une expression loco-régionale historiquement utilisée jusqu’à Marseille comme une insulte par les celto-ligures francisés à savoir les provençaux « de souche » à l’égard des nouveaux arrivants venant manger leur pain

( Aqueli piantou que venoum mangea lou pan déi Seignen !),

ces émigrés italiens malpropres qui empuantissaient l’atmosphère

(Sentè lou piaffou !

sur jcautran.free.fr/oeuvres/tome8/terre_d_accueil.html), les Piantou, les Babi, les Macaroni, et autres noms d’oiseaux…

à savoir la locution CON À LA VOILE.
Les cons à la voile, ces gros abrutis, c’était en fait ces pauvres hères qui répondant à la question

« come mai sei venuto qui? »

disaient qu’ils étaient arrivés sur nos côtes au moyen de leur bateau de pêche :
« CON LA VELA ! »

ce qui est rapidement devenu une moquerie méprisante envers les immigrés Italiens…

close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *