« Le rivage que nous cotoyons dépend du territoire de la Seyne; les falaises en cachent la partie la plus fertile, cette langue de terre extrêmement basse et étroite se nomme les Sablettes, elle unit la montagne de Sicié à la presqu’île de Cepet. De l’autre côté de l’isthme des Sablettes, ces deux rochers nus qui, semblables à des pyramides, élèvent leur tête pointue à vingt mêtres au dessus des flots, s’appellent les Deux Frères, ils paraissent se toucher et laissent cependant entr’eux une passe, où des navires mêmes d’une certaine force peu vent se hasarder sans danger ».

PROMENADES  dans TOULON ANCIEN ET MODERNE dédiées auxToulonnais. Par H• Vienne» , archiviste de la Ville» (Toulon, 27 décembre 184o) 

Les rochers des Freirets (Les deux Frères)
A propos de la légende des deux frères et de la présence d’une sirène dans la baie des Sablettes, la mythologie resurgit avec Ulysse et les sirènes lors de son odyssée…

Les rochers des Freirets (Les deux Frères)
A propos de la légende des deux frères et de la présence d’une sirène dans la baie des Sablettes, la mythologie resurgit avec Ulysse et les sirènes lors de son odyssée…Magnifique tableau de John William Waterhouse (1891)
close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *