« Le château de Michel-Pacha, sa résidence particulière, s’étendant à elle seule sur huit hectares, avec ses immenses terrasses bordées de colonnades émaillées, son dôme de style byzantin au faîte duquel brille le croissant turc, son hall aménagé avec des tiges noueuses de bambou, ses vérandas, ses verrières, son kiosque, château qui a tout de la demeure d’un Pacha d’Orient ».

Renaud Duménil (Petites histoires de la côte)

close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *