L’histoire de l’US seynoise débute grâce à un jeune homme, Victor Marquet, né en région parisienne, qui pratique le rugby au lycée Lakanal à Sceaux, puis au Stade français. Devenu chef de l’atelier électricité aux Forges et Chantiers de La Seyne, il va persuader plusieurs « balèzes », jeunes gens de son entourage, ouvriers et soldats de l’Infanterie coloniale basés en ville à la caserne de la Gatonne, de créer la première équipe de rugby du département, en 1902.

4 Janvier 1902 :  Les statuts de l’Union Sportive Seynoise ou USS furent approuvés et officialisés le 21 janvier 1902. La première mention du nouveau club dans la presse ( Le Petit Var ) date du 4 janvier 1902, à l’occasion d’un match opposant deux équipes du club sur le terrain de la Gatonne, champ de manoeuvres des troupes coloniales, devant 300 personnes qu’on mettait en garde en raison de la brutalité de ce nouveau sport …

Union Sportive Seynoise : Liste des membres actifs (1902)

Marquet Victor – 4 janvier 1875 – 2 bis rue Taylor / Laurent Léopold* le pharmacien du quai Regonfle ( famille de Jacques Laurent, le notable seynois maître boulanger qui avait manifesté, en 1851, son opposition au coup d’État du prince-président et de Mme Laurent-Cotsis du quartier Ste Messe Beau-vallon) – 18 août 1881 – 7 avenue Gambetta / Paul Louis – 5 mars 1879 – 8 place du Séminaire / Autran Émile – 11 octobre 1883 – 8 avenue Hoche / Louit Henry – 24 mars 1871 – 62 avenue Gambetta / Tixador Sébastien – 20 janvier 1883 – 12 bis rue des Maures / Crispin Antoine – 6 août 1880 – 32 avenue Hoche / Verlaque Baptistin – 17 août 1880 – rue de la Paroisse

*Laurent Léopold c’est lui qui sera caution de la bonne tenue de la Pharmacie Hugues /Jean Armand en 1919 auprès du directeur de l’école de Médecine et de Pharmacie de Marseille, le fils Marcel (né en 1891) étant revenu de Verdun. Marcel épousera Jeanne Labatut, pharmacien de première classe qui dirigera la Pharmacie Armand jusqu’en 1976.

Le premier match met aux prises l’USS et l’Olympique de Marseille, dont l’équipe de rugby était alors bien plus redoutable que celle de football.

Après des débuts prometteurs, La Seyne est éclipsée par le puissant voisin toulonnais, notamment faute de moyens financiers et de stériles querelles intestines avec d’autres clubs.

En 1906, une crise éclate, directement liée au climat politico-religieux de l’époque. Victor Marquet, homme pieux et pratiquant, quitte le club pour Toulon où, avec quelques joueurs l’ayant suivi, il renforce l’Étoile sportive toulonnaise, un club créé par ses amis des chantiers navals : Le Stade varois puis le Rugby Club Toulonnais en découleront.

L’USS devient alors l’Olympique Seynois, (1906 et 1914), club laïc, qui ne survivra pas à la Première Guerre mondiale….




Encore l’Olympique Seynois…
L’O.S contre l’Union sportive gadzarienne, le club de l’École nationale supérieure d’arts et métiers d’Aix-en-Provence

1921 C’est le retour de Victor Marquet à La Seyne. C’est à cette date que le club prendra ses couleurs définitives bleu marine et rouge, les couleurs de La Seyne* (et aussi celles du stade français qui avait connu les débuts de Victor Marquet).

*Les anciens consuls de la ville, les cònsous, avaient comme signes distinctifs un couvre-chef, le « chaperon », de couleur azur (bleu) et gueules (rouge). A Six-Fours le chaperon des magistrats était rouge et noir. (Source:http://jcautran.free.fr/oeuvres/martini/preliminaires_martini.html#ANCRE1bis)

« L’histoire de l’US Seynoise débute grâce à un jeune homme, Victor Marquet, né en région parisienne, qui pratique le rugby au lycée Lakanal à Sceaux, puis au Stade français. Devenu chef de l’atelier électricité aux Forges et Chantiers de La Seyne, il va persuader plusieurs jeunes gens de son entourage, ouvriers et soldats de l’Infanterie coloniale basés en ville (à la Gatonne), de créer la première équipe de rugby du département, en 1902.
Ici le menu d’un copieux repas au Grand Hôtel des Sablettes en 1922 pour les sportifs du RCT

Sources :

Louis Baudoin 1965

http://jcautran.free.fr

Jean-Claude Gaugain, Les origines du sport seynois

Wikipédia

La suite appartient à l’histoire contemporaine : voir https://www.usseynoise-rugby.com/

et pour le plaisir : Le repas des Titans…Mythique !

Les quatre saisons d’Espigoule n’ont qu’à bien se tenir !
https://dai.ly/xh1fdc

close

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *