Il y a 100 ans…La Seyne.
Décidément les greniers seynois racontent de bien belles histoires…
A deux pas des maisons bourgeoises dont nous retraçons l’histoire par ailleurs, d’autres intrigues se nouent, dont celle de Jules et de sa dulcinée en 1912 que nous suivrons ici grâce à cette collection de cartes postales anciennes.
« M’Amour », le rendez-vous dans la ruelle, le sous-entendu du « serpent sous les fleurs », il s’en passait de drôles dans la rue du petit Filadou et derrière l’église…un sacré coquin que ce Jules de La Seyne…
https://youtu.be/f50AjeTQAHM

Simulation récente
Simulation récente
Le serpent sous les fleurs, le rendez-vous dans la ruelle, « M’Amour », un sacré coquin ce Jules de La Seyne en 1912…
close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *