Ce seynois ne méritait pas sa place dans la rubrique des personnalités .

Ce triste sire naquit à La Seyne (Var) le 3 septembre 1811.

Marin, fils de Joseph Toussaint et Marie Louise Laugier, ce premier maître de timonerie de 1ère classe à la compagnie des gabiers de la flotte, marié avec Anne Davert, convaincu de viols et d’attentats à la pudeur consommés ou tentés avec violence sur la personne de Marie Henriette Pelloquin sa fille âgée de moins de 15 ans accomplis, fut condamné à la peine des travaux forcés à perpétuité le 2 mai 1857 et transféré au bagne le 5 mai, détaché de la chaîne le 7 mai et embarqué pour la Guyane française à bord du transporteur L’Adour, parti le même jour. 

Evadé de l’île royale le 13 août 1858, réintégré le 2 octobre de la même année, il mourut aux îles du salut le 19 janvier 1884 à l’âge de 73 ans.

Bagne des Iles du Salut en Guyane
(Par davric — collection personnelle, Domaine public)
Bagne des Iles du Salut en Guyane
(Par davric — collection personnelle, Domaine public)

Sources :

archivesnationales.culture.gouv.fr/bagnards

Administration pénitentiaire coloniale (Série H) – base de données des condamnés

close

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *