1859 :

La Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) met en service, le 3 mai 1859, la station de « La Seyne ». 
Le train arrive à La Seyne, un évènement déterminant qui va bouleverser l’économie et par voie de conséquences le quotidien de tous les habitants de la région. (Pour mémoire c’est en 1895 que Louis Lumière filmera L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat)
Bien loin du centre ville, la gare est installée au milieu des champs maraîchers et du domaine de (La)goubran qui appartient alors à la famille d’Estienne d’Orves. 
On y élève des cochons, des chèvres et des moutons.

1908 : La gare de La Seyne sera rebaptisée « la gare de La Seyne-Tamaris ».

1911 : Un embranchement particulier est créé pour la desserte des chantiers de la société des Forges et Chantiers de la Méditerranée (FCM).

1917 : Le Pont des Chantiers est réalisé par la société Daydé, afin de permettre à la voie ferrée d’accéder depuis la gare P.L.M de la Seyne au site des anciens chantiers navals.

1921 : La compagnie de che­min de fer PLM emploie alors 59 personnes travaillant en gare de La Seyne devenue gare de triage.

La compagnie leur construit des habitations, la cité PLM, aujourd’hui Pierre Sémard. (Les premières douches seront installées en 1968, les cheminots avaient leur médecin, le docteur Lexa).

L’hippodrome de Lagoubran, la Gare, l’hôpital, l’octroi, la cité SNCF, etc…
close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *