Fils de Jules Genoud, agent du PLM, et de Marianne Galliano, née au Piémont, à Sanpeyre (province de Cuneo), Aimé, Jules, Victor Genoud est né le 25 novembre 1920 à Toulon (Var) , employé aux écritures à l’arsenal de Toulon, célibataire, résidant à La Seyne (Var).

Militant communiste, il rejoignit la Résistance dans l’Ain. Soldat F.F.I., son pseudonyme dans la Résistance était Érasme.

Il aurait été exécuté ou tué le 28 mai 1944 (ou le 31/05/1944) par une rafale de mitrailleuse en plaçant des explosifs en gare à Bellegarde-sur-Valserine ou au lieu-dit Les Mousses à Belleydoux dans l’Ain.

Le conseil municipal de La Seyne attribua son nom à un chemin de la localité, l’ancien chemin de Tortel (classé Voie Communale n° 132 le 29/9/1898) le 6 avril 1949 à l’occasion de la réception de la croix de guerre par la ville. 

  Il obtint le titre de « Mort pour la France ».

close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *