Sablettes-Les-Bains, la plus belle plage du littoral, station estivale et hivernale encadrée de forêts de pins, bains chauds d’eau de mer et d’eau douce…
Les Sablettes : Tous au bain !

Sablettes-Les-Bains, la plus belle plage du littoral, station estivale et hivernale encadrée de forêts de pins, bains chauds d’eau de mer et d’eau douce…
Les Sablettes : Tous au bain !

« Mignonne, et si demain à la faveur d’un temps clément nous allions nous divertir aux Sablettes ? 
Nous partirions du quai de Cronstadt sur le bateau à vapeur pour aller admirer les baigneuses et les baigneurs devant le Grand Hôtel des Sablettes puis nous siroterions un vermouth ou une absinthe au Casino des Sablettes avant d’aller y risquer quelques jetons. 
Ensuite nous irions déguster la bouillabaisse du père Louis ou bien les langoustes à l’américaine au restaurant du Manteau …
Enfin nous reprendrions le ferry boat pour Toulon…
Qu’en dites-vous ma douce ? » 
(PdP)

Mais Les Sablettes, les vraies Sablettes, il faut les voir en hiver…. La terrasse est presque déserte, l’isthme proche est baveux des écumes de la mer; aux grilles qui délimitent la terrasse s’enroulent, jetées par la vague montante, ces longues algues brunes qui font songer à des pellicules de cinéma.
Il n’y a plus d’autre orchestre que celui du flot qui bat les fondations. 
En rafales pleuvent des aiguilles de pins, et de gauches goélands heurtent des ailes aux lampes du dancing abandonné. 
Mes belles Sablettes d’hiver oublient qu’elles sont à l’avant-garde de la Côte d’Azur, elles ont renoncé le visage international de la Riviera, elles sont purement provençales. 
Peut-être tout à l’heure, au sommet de la Bonne-Mère, va monter la grande flamme des veilleurs et ce sera dans les conques et les cornes, l’appel au combat; sus, gentilshommes et manants, aux barques sarrasines qu’on vient de vous signaler.
(Léon Vérane 1930)
 Très rare…mix à partir de 2 épreuves post 1887
La saison du BEACH WATER WALKING…Longe-côte en baie des Sablettes en 1900.
(Photomontage)
https://youtu.be/0n8BxncxWHY
close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *