Au moteur électrique, en gros, 3’pour la descente, 2’30’’ pour la montée.

Au moteur à pétrole, la monté s’effectue en 14’30’’.

Manuellement :

« Le moteur électrique et le moteur à pétrole étant désembrayés, les freins électriques calés, on embraye à bras…Avec 9 hommes aux manivelles, se remplaçant toutes les 7’, on fait 45° en 45 ‘? On ne continue pas à cause de la lenteur de l’opération. Avec la manoeuvre à bras, pendant tout le mouvement, on entend des craquements et des chocs, surtout dans les articulations ».

Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-glissées
Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-2
Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-3
Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-4
Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-5
Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-5-1
Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-6
Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-7
Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-glissées Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-2 Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-3 Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-4 Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-5 Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-5-1 Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-6 Essais-des-mécanismes-du-pont-levis-1917_04_30-7

A noter les graisseurs Stauffer du nom de leur inventeur ( brevet du 1er Février 1878 cédé le 12 juillet 1890 à la maison Wanner & Cie sise à Horgen Suisse ). Remerciements à Alain Stauffer qui m’a transmis ce document (Essais des mécanismes du pont levis 1917_04_30.pdf)

close

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *