Sacré Marius : suite (et fin?)

Marius, si tu m’entends, rend à César ce qui appartient à César !

Saint-Arnaud, c’est lui qui mouille sa chemise de capitaine de la Légion étrangère en se jetant à l’eau à l’avant de sa compagnie pour atteindre la côte de Djidjelli, les barques de débarquement du Cerbère s’étant ensablées…
Armand Jacques Leroy de Saint-Arnaud, un grand militaire, un de ceux qu’on critique en temps de paix et qu’on vénère pendant les guerres, Maréchal de France, Grand écuyer de France, avec de nombreuses autres distinctions dont l’ Ordre du Médjidié de 1re classe de Turquie (comme Michel Pacha d’ailleurs, lui même grand cordon de l’ordre du Médjidié en 1895 puis grand cordon de l’ordre de l’Osmanié en 1899) remporte brillamment la Bataille de l’Alma, le 20 septembre 1854, mais, septembre noir pour lui car miné depuis longtemps par une péricardite, il contracte également le choléra et le 26 septembre il remet le commandement à Canrobert. 
Le 29 septembre 1854, il embarque à bord du Berthollet à dix heures du matin, afin de voguer vers Constantinople où il espère retrouver sa seconde épouse mais il meurt le même jour à quinze heures. Napoléon III le fit inhumer aux Invalides.
Connu pour sa bravoure, d’aucuns diraient « une tête brûlée », il est resté célèbre pour cette exhortation lancée à ses soldats derrière lui : « Ce n’est rien, c’est de la mitraille, en avant ! »


Sources bibliographiques :
https://fr.wikipedia.org/…/Armand_Jacques_Leroy_de_Saint-Ar…
https://elaouana.com/1839.html
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k204856z/f4.item
Journal des débats politiques et littéraires du 27 Mai 1839
Lettres du Maréchal de SAINT-ARNAUD tome premier par M. Sainte-Beuve
http://www.tv83.info/2018/11/29/parle-moi-de-djidjelli/ Dominique Marcoux
https://www.jijel.info/…/173-l-occupation-de-djidjelli-en-1…
La Ville de DJIDJELLI devenue JIJEL à l’indépendance … – NotreJournalnotrejournal.info/IMG/pdf/info_248.pdf
Histoire de Djidjelli par A. Retout 1927 source Gallica.bnf.fr
Conférence de M. Gustave Peronet 13 02 1984
Histoire de la Ville de Sanary-sur-Mer » Biographie de Michel Pacha par Marius Autran
Thèse de Nathalie Bertrand sur Michel Pacha 1990-2000 
Marius Michel Pacha par Jean-Pierre Renau 2006
L’homme des phares de Yves Stalloni 2017 

close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *