Un seynois d’origine piémontaise qui a joué un rôle majeur dans la carrière de Django Reinhardt dont il disait : « Le génie n’a pas à se justifier : il est ! »

Django Reinhardt et Louis Vola 1934

1931 : Django Reinhardt, 21 ans, un nomade manouche qui fuit Paris pour les beaux yeux d’une diseuse de bonne aventure (« La guigne ») se trouve alors à Toulon avec son frère Nin-nin. L’ex banjoïste est devenu guitariste depuis sa longue hospitalisation (18 mois) après l’incendie de sa roulotte en 1928 où il échappa de justesse à l’amputation d’une jambe et d’un bras mais il s’en sortira avec la perte de l’usage de deux doigts, ce qui déterminera son style de jeu musical si particulier…

Un professeur de musique toulonnais subjugué par son talent offre son hospitalité aux deux frères Reinhardt en ville.

Là ils font la connaissance d’ Emile Savitry, un grand peintre et photographe humaniste natif d’Hyères qui embauche Django et son frère Joseph au « Coq Hardi » une boîte bien connue du Bd de Strasbourg (La brasserie dans laquelle en 1908 naquit le Rugby Club Toulonnais).

Django Reinhardt (les bras en l’air) en juillet 1931 dans un bar de la Rode a Toulon. Emile Savitry avec guitare(et lunettes). Joseph Reinhardt avec guitare sur ses genoux. Auguste «Gusti» Malha ( joueur de banjo et de guitare) à gauche avec la mandoline.

C’est là que Jean Cocteau entend pour la première fois Django Reinhardt…

C’est alors la rencontre avec Louis Vola, un seynois de 29 ans, ex accordéoniste du Lido devenu contrebassiste qui intègre Django dans son orchestre du Palm Beach à Cannes (« Vola et ses frères ») en 1932.

Tous monteront à Paris et Savitry introduira les Reinhardt dans le milieu du jazz. Django et son frère sont alors engagés dans « La boîte à matelots » qui vient d’ouvrir rue Fontaine.

1933 – Le succès de la Boîte à Matelots du Palm Beach de Cannes fut tel qu’un cabaret décoré à l’identique ouvrit à Paris le 3 décembre 1931 au 10 rue Fontaine dans le quartier Pigalle – signature de Guerino 1933 – Django Reinhardt, guitare acoustique, Photo X, collection A. Antonietto
Django Reinhardt, guitare acoustique

Dès 1933, Louis Vola et son orchestre (Stéphane Grapelli, Django) commencent à jouer de manière informelle avec Roger Chaput le guitariste des thés dansants de l’hôtel Claridge. 1934, Joseph R. les rejoint, c’est la naissance du Quintette du Hot Club de France. le Jazz manouche est né.

1937 Louis Vola à la contrebasse
30 cours Louis Blanc : Naissance en 1902 de Louis Pierre Jean Vola (Trois prénoms bien français pour ce fils de piémontais venus d’Olmo Gentile et de Monastero Bormida, deux tout petits villages voisins…
…d’où la famille ollioulaise de mon beau frère est originaire (!) d’où cette photo d’époque retrouvée dans les archives familiales !
Olmo Gentile au début du XXème siècle !

Recensement 1911 : La Seyne sur Mer : le petit Louis a 9 ans. La famille habite au 8 place Germain Loro (le papa est cordonnier), voisine de Marie Veuve Germain Loro et de leur fils Henri docteur en médecine, comme son père.

Recensement 1931 la Seyne sur Mer Louis Vola, sa femme Marie Thérèse née Merlo et leur fils Maxime, au restaurant Merlo, route de Balaguier.

Tous auront les carrières internationales qu’on leur connait…

Louis, Django et Joseph
Django Reinhardt, Barney Bigard, Stéphane Grapelli et Louis Vola, Nice, 28 février 1948.

Louis Vola accompagnera Benny Carter, Coleman Hawkins, Bill Coleman, Willy Lewis, etc…Il intégrera un temps l’orchestre de Ray Ventura en Amérique du sud, puis de retour en France continuera sa carrière et décèdera en 1990 à 88 ans. Django Reinhardt lui, était décédé depuis le 16 mars 1953 à l’âge de 43 ans.

Sources:

Ludivine Rembobine, Archives du Var, lamarseillaise.fr (Article rédigé par Thierry Turpin « grâce aux précieuses archives de la bibliothèque de l’ancien Musée du Vieux Toulon et à la gentillesse d’Henri Bouvet »), parcequeToulon.com, Django Reinhardt L’Express du 06/12/1973, photos.gillesrea.com/Django-Reinhardt-Photos, Wikipedia sur Louis Vola, Django Reinhardt, Emile Savitry, etc…

close

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *