Photo source Internet + Maison du Patrimoine 

https://youtu.be/HaJuXO7Qgw0 
Le Quai Regonfle ici devenu François Bernard
…encore nos amis les russkoffs du torpilleur qui ont bien démarré l’année chez Emile Jardel à l’hôtel de la Méditerranée…(1906)
Au premier plan, premier étage, la bannière du Club Nautique Seynois.
Au fond rue Hoche on aperçoit vers 1900 la belle façade de l’établissement du « Café Hôtel Restaurant Gaudemard avec sa grande salle pour noces, ses chambres meublées à louer », qui deviendra le Café Rousset puis le Grand Hôtel Central puis La Frégate. C’est ici que les premières répétitions de la Philharmonique Seynoise et de l’Orphéon, deux sociétés musicales populaires, la première instrumentale et l’autre de chant choral, créées toutes les deux par Marius Gaudemard l’Hôtelier limonadier eurent lieu dès 1841…
Rectification suite aux échanges épistolaires avec Jean-Claude Autran : « C’est peut-être ici, au Café Hôtel Restaurant Gaudemard, que les premières répétitions de la Philharmonique Seynoise eurent lieu dès 1841, leurs archives antérieures à 1890 ayant été détruites, et aucun autre document à notre connaissance ne permettant de l’attester…

close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *