On accédait antérieurement par le quai Est du port

(ex-quai Regonfle, ex-quai François Bernard et futur quai Gabriel Péri)

à la place Noël Verlaque, mieux connue des Seynois sous le nom de « Place de la Lune »

(ex place St Lambert, puis place de la corderie, future place Benoit Frachon)

par la rue de la Lune, bordée par l’îlot « Verlaque » rasé après la guerre de 1939-1945 (tardivement si l’on en juge d’après l’état de l’ancienne mairie en 47), les bombardements alliés ayant détruit les immeubles de cet îlot, laissés dans un bien piteux état.

Rue de la Lune : recensement 1901 (34 familles réparties sur 4 bâtiments)(Merci Ludivine rembobine)

Demichelis, Toulouzan, Nata, Zunino, Poggio, Cezano, Robionne, Reynaud, Michelonnet, Arène, Savelli, Scrivia, Rembaudo, Chiapale, Lorenzi, Scavardo, Marro, Gavi, Hartman, Sauvat, Nicolet, Cantuel, Valacca, Niel, Ferran,  Monaco, Pascal, Fadalti, Daniel, Scavarda, Bourlotti, Thirio, Viale, Belin.

L’îlot Verlaque à droite
et ici tout à gauche

Sources écrites : Marius Autran, Louis Baudoin, Henri Ribot, Archives du Var.

close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *