Guillaume Augustin Besson (25 02 1879 / 09 05 1959)

Grâce à son père Honoré, « chef de section » aux Forges et Chantiers, la carrière de G.A a été scrupuleusement consignée sur un petit carnet…

En 1894 il passe son examen pour les arts et métiers.

En 1896 il signe son engagement dans la Marine pour sept ans.

Il entre alors comme apprenti élève mécanicien où il poursuit les cours pendant deux ans.

Juillet 1896 Le « Petit Marseillais » donne le nom des apprentis élèves mécaniciens, Guillaume est admis.

En Octobre 1898  Guillaume termine son examen de sortie de l’école des apprentis, est reçu élève mécanicien.  

Le 22 novembre 1898 Guillaume embarque sur le cuirassé Charles Martel.

1900 la promotion de Guillaume pour le grade de deuxième maître mécanicien paraît sur les journaux.

22 décembre 1900 avancement de fin d’année BESSON et Jean passent de 5300 à 6000 Fr.

1903  il est congédié de la Marine, ayant accompli ses sept années, et prend service dans les commis de quatrième classe à la comptabilité des matières.

En 1909 Guillaume passe commis de deuxième classe à 177 Fr par mois.

Il est mis à la retraite en 1910 à compter du 1er janvier à 700 Fr. 

Le 4 avril 1914 Guillaume passe commis de première classe à 200 Fr. par mois.

Le 14 février 1916 il passe commis de troisième classe.  Sa paye  passe de 120 Fr. à 138 Fr. 

Officier d’Académie le 5 mars 1926 pour services rendus aux oeuvres scolaires et post scolaires.

Chevalier de la Légion d’honneur le 31 décembre 1935 comme agent administratif de 1ère classa de la Marine, comptable des matières (âge 46 ans)

G.A. Besson en veston noir

.

Président du Club Nautique Seynois ( fondé officiellement avec son oncle Guillaume architecte naval seynois parmi les 250 premiers membres )pendant près de 40 ans jusqu’en 1950 où il devient président d’honneur, remplacé par Maître Ollivier notaire.

G.A Besson fut parmi les 250 membres fondateurs du CNS « en 1905 ». Le lieutenant de vaisseau Guieu a été le premier président du club, entouré d’une équipe de marins et leur embarcation dont le Dr Leroux ( la « Bie »), Guillaume Besson l’architecte naval, parrain de G.A ( le « Kekeli ») , Gabriel Beaussier, Joseph Burgard le maquettiste, etc…

G.A Besson interrogé en 1956 par « Le petit varois » en tant que président d’honneur évoquait les fêtes maritimes de l’entre-deux-guerres avec les grands bals au casino de Tamaris mis à la disposition du club par son directeur M. Just, lui même membre influent du CNS.

Il conclut en déplorant le fait que les ouvriers, du fait de la cherté des matériaux, n’avaient plus les moyens comme dans le temps de se fabriquer leur propre voilier comparativement à cette période du demi siècle écoulé où la plaisance était un sport populaire, où tous les navires étaient de bois, des pointus, parfois construits par leur propriétaire, jusqu’aux années 90…(« Le petit varois » 24 février 1956)

Guillaume fils d’Honoré et d’Andrette Rousset, 38 Cours Louis Blanc

Mise en forme PdP pour La Seyne en 1900

close

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *