Dramatique accident de charrette hier matin vers 10h au coin des rues du Prieur et d’Enfer (angle J.L Mabily / Denfert Rochereau), un endroit souvent verglacé en hiver…

On n’entendra plus Madeleine crier à la cantonade « à la bouano brousse! »

 

La maison du Prieur rue du Prieur (aujourd’hui rue Jean-Louis Mabily) 
Un chargement de trois tonnes d’huile provenant probablement du moulin à huile de M. Paulin Gros, avec la pente, le verglas et la malchance…
Germain Loro médecin du premier recours…et souvent du dernier d’ailleurs !
Le Dr Daniel, médecin de famille de l’infortunée Madeleine

En dehors des faits divers comme celui-ci, dans cette période de 1895 les informations locales en pages intérieures tournent toutes autour des mouvements des navires et de leurs équipages vers nos colonies extérieures. On meurt du croup, on organise des souscriptions pour se procurer quelques fioles de sérum antidiphtérique que l’on confie au Dr Roux et Daniel de l’Hôpital, on annonce les nouveaux spectacles à l’Eden théâtre , et on déplore quelques faits divers souvent dus à l’alcool ou aux adultères, ou bien aux accidents de charreton comme celui qui a touché l’infortunée vendeuse ambulante du marché de La Seyne…

Mise en forme PdP pour La Seyne en 1900

close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *