Un siècle avant METRO.

25 Juillet 1865.

Correspondance du grossiste marseillais Carbonel à Antelme Fillol son client épicier de Collobrières en 1865 (épicier : chercher définition sur un dictionnaire ancien) »J’ai la conviction que les marchandises seront à votre satisfaction. Je ne doute pas que l’on vous fasse toujours des propositions qui peuvent vous paraitre plus avantageuses en apparence mais ne vous y fiez pas, personne ne peut vous traiter mieux que moi et j’espère bien que nous fairons (sic) longtemps des affaires ensemble… »

Les commerces de la rue Lagane

http://www.laseyneen1900.fr/2020/07/31/les-commerces-de-la-rue-amable-lagane/

http://www.laseyneen1900.fr/2022/05/19/les-commerces-de-la-rue-carvin/

close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.